Ampli à tubes – 2 – Conception : choix d’un montage

Des schémas possibles, il y en a un grand nombre, on en trouve plein le net. Difficile de déterminer quel est le meilleur quand on est néophyte. Comment trancher ?  J’ai fait confiance notamment à un livre, ‘Traité moderne des amplificateurs haute-fidélité à tubes’ de Gérard Fiderspil et Gérard Lallié (http://www.elektor.fr/products/books/audio/traite-moderne-des-amplificateurs-haute-fidelite.524768.lynkx)
et un site : http://www.funwithtubes.net/ pour les fondamentaux.

J’ai lu d’autres livres et consulté d’autres sources documentaires trouvées sur le net. J’ai préféré m’arrêter aux sources dont les approches étaient les plus pragmatiques possibles, voir même scientifiques. Le livre lui-même étudie plusieurs dizaines de montages possibles, et beaucoup de possibilités ont été décortiquées, mesurées et testées. Mon choix s’est porté sur un montage de puissance raisonnable, utilisant des lampes faciles à trouver, et recommandé par les auteurs comme étant un schéma « qui marche ».

Il s’agit d’un amplificateur de 20W à deux 6L6GC d’après D.T.N. Williamson (consultez les liens pour plus d’informations). Les lampes de puissances sont associées en push-pull et connectées au transformateur de sortie en mode ultra-linéaire. Le préamplificateur et le déphaseur cathodyne utilisent une 6922/ECC88 par voie et les drivers sont à base de 6CG7. Le préamplificateur (ECC88) est optimisé par une boucle « bootstrap ».

Mon objectif ici n’est pas de paraphraser la théorie des amplificateurs à lampes, d’autant que mes propos seraient probablement imprécis voir erronés. Il s’agit plutôt de partager mon expérience de réalisation et mes choix techniques de mise en œuvre. Si cela peut être utile à quelqu’un…

Après avoir vérifié que je pourrai me procurer les éléments essentiels de l’amplificateur sans difficultés, j’ai commencé à concevoir tout ce qui va autour. Le schéma fourni dans le livre n’est pas prêt à l’emploi, il faut ajouter les alimentations électriques, extrapoler les deux voies (stéréo), penser aux détails pratiques (boutons on/off / volume / balance).

Dans le prochain article je présenterai le schéma global, fonction par fonction.

Nous étudierons ensuite une des fonctions les plus importantes : l’alimentation.


4 Responses to Ampli à tubes – 2 – Conception : choix d’un montage

    • Bonjour Mathieu,

      Dans l’absolu ils seraient compatibles mais peu intéressants. Le but de l’ouvrage est de proposer et expliquer des montages haute fidélité, alors qu’en général un ampli guitare déforme le son pour le rendre plus agréable que le son brut qui est envoyé par les micros d’une guitare. Il est probable qu’en modifiant certains montages on obtienne quelques résultats intéressant pour un ampli guitare (par exemple en supprimant la contre réaction ou en lui ajoutant un potentiomètre).

      Cela étant, certains principes visant à réduire le souffle sont applicable à un ampli guitare (au niveau des alimentations notamment), tandis qu’en prenant à « l’envers » les conseils concernant la fidélité des schémas on pourrait obtenir sans doute obtenir des choses originales. Mais ce n’est probablement pas le livre le mieux adapté à la conception d’un ampli guitare.

      Vincent

  1. Bonjour Vincent,
    Tout d’abord je voulais saluer votre travail effectué. Avez vous finalisé l’amplificateur ?
    J’ai également une question, ayant moi aussi cette idée derrière la tête de faire moi même un ampli de ce type : Comment avez-vous relié les composants entre eux, en fabricant (rootant) une carte électronique ou en les reliant simplement avec des fils ? Si vous avez rooter votre carte, serait-il possible d’avoir accès à vos typons ?

    Cordialement, encore bravo pour le boulot, vous avez du y passer du temps ! ❗

    Jeremy

    • Bonjour,

      Merci de votre commentaire, mais malheureusement je n’ai pas eu le temps de finaliser cet ampli, j’ai acheté la plupart des composants qui sont restés dans un carton. Ma vie professionnelle et familiale ayant pris un peu le dessus. Mais le projet n’est pas du tout abandonné !

      Pas de typon, quelques cartes toutes faites, et le tout devrait être relié par des fils tout simples, ça sera plus volumineux mais il y a moins de conception à prévoir.

      Bien à vous,

      Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *